Écologie au bureau

<< Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes >>

 

En plein été et après avoir traversé deux canicules en peu de temps, je me pose réellement la question de ce que nous pouvons faire pour notre belle planète. Cela fait quelque temps que je fais de petites actions pour réduire mes déchets et j'en réfléchis à d'autres au quotidien, par exemple, avec l'arrivée de bébé, il a été décidé pendant la grossesse que bébé serait en couches lavables. Mon mari n'a pas sauté de joie, mais finalement, il préfère à 200% les couches lavables aux couches jetables et niveau réduction des déchets, on est au top !

 

Mais au bureau, que faisons-nous pour réduire notre empreinte environnementale ? Un petit état des lieux chez moi s'impose.

L'ÉCLAIRAGE

blog transcriptrice audio

Pour le coup, je ne suis pas une grande consommatrice d'éclairage. J'ai une maison ancienne orientée plein sud donc très bien éclairée, sauf le bureau, mais c'est largement suffisant pour ne jamais allumer l'été. L'hiver, j'allume en fin de journée lorsqu'il fait nuit, mais c'est tout et il s'agit du plafonnier, et autrement, cela ne me gêne pas de travailler dans la pénombre avec mon clavier rétroéclairé.

MATÉRIEL INFORMATIQUE

Niveau matériel, il n'y a que deux choses : mon ordinateur et l'imprimante.

 

L'ordinateur

Il est sur batterie et je le branche sur le secteur quand celle-ci est à plat. Ma journée terminée, je l'éteins.

 

L'imprimante

Après le constat que je ne me sers que très peu de mon imprimante, j'ai pris la décision de la débrancher complétement pour ne la mettre sur le secteur que lorsque j'en ai besoin, c'est-à-dire une fois tous les... je ne saurais même pas dire tellement je m'en sers peu. D'ailleurs, mon téléphone fixe est également débranché, mais ça, c'est pour une autre raison, c'est pour tous les appels pour l'isolation, les voyantes, les surgelés Picard... je devrais mettre un répondeur leur indiquant d'oublier mon numéro de téléphone !

JE NE SUIS PAS UN CHAMEAU

Je bois énormément... toute la journée ! Jusqu'à maintenant j'achetais des pacs d'eau, un paquet de 6 bouteilles par semaine. Je gardais une bouteille que je gardais quelques jours et que je remplissais dès qu'elle était vide, puis je changeais. Je gardais ensuite toutes les bouteilles dans des sacs que j'apportais au recyclage contre un bon de réduction à déduire de mes courses alimentaires.

 

Pour remédier à cela et après avoir vu un reportage à la tv sur les gourdes, j'ai fait quelques recherches pour m'en trouver une, j'ai appris au passage qu'il était mauvais de réutiliser des bouteilles en plastiques, que ce n'était pas fait pour cela. Finalement, je ne me suis pas acheté une gourde, mais une bouteille en verre avec bouchon que l'on décapsule, comme les bouteilles à l'ancienne. J'en ai donc une sur mon bureau, et je m'en suis pris une seconde pour la nuit (car, oui, je bois aussi beaucoup la nuit :D)

DÉMATÉRIALISATION

Comme j'imprime peu, j'utilise assez peu de papier, mais en revanche, j'en reçois beaucoup ! Donc ce que je peux garder pour en faire des brouillons, je le fais, sinon au bac de recyclage.

 

Lorsque je dois envoyer de l'administratif, tout ce que je peux faire par voie dématérialisée, je le fais également.

 

Je n'envoie absolument aucune facture papier, tout est envoyé par mail. Et ça, malheureusement, c'est quelque chose de terrible ! Mon mari, exploitant agricole, reçoit beaucoup de factures et absolument tout est par courrier. Ces factures doivent être données à la comptable, et s'il en manque et qu'il faut les réclamer, la plupart des entreprises n'envoient malheureusement pas par mail. Quand ils acceptent, allez savoir pourquoi, ils doublent l'envoi par courrier, donc mail + papier + transport = super cool pour la planète ! J'ai même vu pire que ça pour une relance de facture, nous avons reçu un recommandé + un appel téléphonique le même jour. Je ne comprends vraiment pas, l'appel suffisait, le recommandé n'était vraiment pas nécessaire.

L'idéal serait que tout soit dématérialisé, mais là... je pense que c'est clairement impossible, il y a au moins 20 ou 25 entreprises différentes sur les factures qu'il reçoit (aliment, vétérinaire, matériel, réparation, carburant, msa, comptable, chambre d'agriculture...), si leur mode de fonctionnement est la facture papier + envoi postal, il est clairement impossible de faire une exception pour lui, sans compter la comptable derrière.

 

Je n'imprime aucune des transcriptions ni mes factures pour les classer, tout est dématérialisé.

LE STOCKAGE INFORMATIQUE

blog transcriptrice audio

Les fichiers de transcription

À l'heure actuelle, je garde encore la plupart de mes transcriptions + audio, sauf quand il m'est demandé de détruire les fichiers. Le stockage informatique, c'est de la pollution, alors, j'avais pensé à ne plus les garder sur mon ordinateur et les stocker sur un serveur externe, un cloud, mais cela revient au même, c'est du stockage informatique. La solution est donc de les supprimer tout bonnement, il va falloir m'y résoudre.

 

Les emails

En revanche eux, je ne garde presque rien. Une fois que la mission est terminée et que la facture est réglée, je ne garde qu'un seul mail qui reprend la demande et le devis, ce mail est classé, mais c'est le seul que je garde pour chaque nouvelle collaboration.


En dehors de ces petites actions pour mon travail, nous cultivons notre propre potager, même si malheureusement cette année, avec la chaleur et les restrictions d'eau, notre potager n'a pratiquement pas survécu. Nous essayons de mettre plein de petites actions en place comme le fait de rapporter les sacs plastiques qui servent à faire les courses au drive, nous faisons attention au tri des déchets, nous avons des poules auxquelles nous donnons nos déchets alimentaires comme les épluchures, et leur eau leur est donnée grâce à un récupérateur d'eau. Nous nous servons également de l'eau du puits pour arroser fleurs ou potager.

 

Et vous, que faites-vous pour notre planète ?

Commentaires: 0
Facebook Transcriptrice audio
LinkedIn transctriptrice audio
Email transcriptrice audio

Tous droits réservés